Pour recevoir gratuitement votre CATALOGUE DE POSES   Cliquez ici

Dans ARTICLES, TECHNIQUE DE PRISE DE VUE

HISTOGRAMME : DECOUVREZ COMMENT VERIFIER RAPIDEMENT VOTRE EXPOSITION PHOTO !


« J’ai longtemps pensé que l’histogramme était un outil complexe à comprendre et à utiliser… Alors, j’ai mis ça de côté en me disant que je me pencherai sur la question plus tard ^^ Et quand le plus tard est arrivé et que j’ai découvert son fonctionnement, je me suis dit que j’avais été bête de ne pas étudier ça avant… car finalement c’est vraiment très simple… »

1) L’HISTOGRAMME D’UNE PHOTO, C’EST QUOI ?

En photographie, l’histogramme représente et schématise la répartition des pixels clairs et des pixels foncés d’une image.

Présenté sous forme d’un graphique en colonnes, il permet concrètement, pour les photographes initiés, de visualiser rapidement les informations concernant l’exposition d’une photographie, et donc de corriger au besoin leurs réglages.

D’un point de vue mathématique, l’axe horizontal du graphique, également appelé axe des abscisses indique, de gauche à droite, les différentes valeurs de luminosité du sombre au clair, la valeur 0 correspondant à un noir profond et la plus grande valeur à un blanc pur. Les valeurs intermédiaires correspondent alors à des luminosités très sombres, sombres, moyennes, claires, très claires…

L’axe vertical, quant à lui, est appelé axe des ordonnées et représente la quantité de pixels présents pour chacune des valeurs de luminosité données.

Pour découvrir comment lire concrètement un histogramme, rendez-vous ci-dessous !!!

2) OU TROUVER L’HISTOGRAMME D’UNE PHOTO ?

Durant le processus de création d’une image, vous pourrez consulter l’histogramme de votre photo dès la prise de vue sur l’écran d’affichage de votre appareil photo : touche INFO ou DISPLAY ou AUTRE FONCTION selon la marque de votre matériel – voir mode d’emploi.

 


Vous pourrez également consulter ce même histogramme sur vos logiciels de post-traitement favoris : Photoshop, Lightroom, Camera Raw, ou encore Aperture ou Gimp permettent de vérifier les informations concernant l’exposition de vote photo.

3) COMMENT LIRE CONCRÈTEMENT UN HISTOGRAMME ?

Le schéma ci-contre représente les premières colonnes d’un histogramme : colonne 0, colonne 1, colonne 2, colonne 3… Plusieurs chiffres ont été ajoutés pour permettre une lecture explicite du graphique. Voici comment comment lire un histogramme : 10 000 pixels ont la teinte 0, 385 pixels ont la teinte 1, 183 pixels ont la teinte 2, 87 pixels ont la teinte 3… avec un nombre de pixels définis pour chaque teinte.

Plus il y a de pixels dans la colonne, plus la colonne est grande, jusque là, c’est logique !!!

 

HISTOGRAMME STANDARD

Un histogramme qui présente des colonnes réparties sur l’axe des abscisses possède donc des pixels de différentes luminosité : des pixels clairs, des pixels foncés, des pixels moyens. Ce type d’histogramme est « standard » et correspond en général à une photographie correctement exposée puisque toutes les teintes sont représentées.

Néanmoins, sur l’exemple ci-dessous, et même s’il s’agit d’un histogramme « standard », vous pouvez observer de nombreuses colonnes avec un « pic » sur la gauche dans les teintes foncées. Ce pic signifie qu’il y a sur la photo, de nombreux pixels d’une même teinte. L’analyse pourrait supposer qu’il s’agit des pixels bleu foncé de la tenue du modèle.

 

HISTOGRAMME SOUS-EXPOSE

Un histogramme qui présente des colonnes concentrées uniquement sur la gauche de l’axe des abscisses possède donc une majorité de pixels foncés. Ce type d’histogramme correspond en général à une photographie sous-exposée puisque toutes les teintes représentées sont foncées.

Attention, certaines photos dites « low key » présente ce même type d’histogramme sans pour autant être sous-exposées. Ce sont des visuels construits volontairement avec des teintes foncées dans le but de mettre en valeur un éclairage particulier :

COMMENT RÉALISER UN PORTRAIT LOW KEY ?

 

HISTOGRAMME SUR-EXPOSE

Un histogramme qui présente des colonnes concentrées uniquement sur la droite de l’axe des abscisses possède donc une majorité de pixels clairs Ce type d’histogramme correspond en général à une photographie sur-exposée puisque toutes les teintes représentées sont claires.

Attention, certaines photos dites « high key » présente ce même type d’histogramme sans pour autant être sur-exposées. Ce sont des visuels construits volontairement avec des teintes claires dans le but de mettre en valeur un éclairage particulier :

COMMENT RÉALISER UN PORTRAIT HIGH KEY ?

4) POURQUOI UTILISER L’OUTIL « HISTOGRAMME » ?

« Si je reste honnête avec vous, je n’utilise que très peu l’histogramme… Et quand je l’utilise, c’est tout au plus un rapide coup d’œil de vérification en cas de doute pour un visuel particulier… Mais il faut dire que je connais bien l’écran de mon reflex et que l’aperçu donné est fiable, ce qui n’est peut être pas le cas de tous les appareils…Et vous ? »

L’histogramme est donc un outil indicateur permettant de visualiser rapidement :

  • Si une photo est bien exposée.
  • Si une photo est surexposée.
  • Si une photo est sous-exposée.

Pour aller plus loin, certains histogrammes permettent également d’obtenir des informations sur les couleurs et leurs degrés de saturation mais aussi de surveiller le comportement des dégradés, c’est à dire ce que l’on appelle plus précisément la postérisation ou l’effet peigne, mais ce sujet fera l’objet d’un futur article !

Et pour aller plus loin dans votre apprentissage de la photo de portrait, pour vous donner des idées et ne plus jamais tomber en panne d’inspiration, vous êtes libre de recevoir mon CATALOGUE DE POSES 🙂 C’est simple, c’est gratuit et ça se passe juste en dessous !

N’oubliez pas également de me dire si cet article vous a plu 🙂 Notamment en me laissant un petit COMMENTAIRE !!!

Enfin, je compte sur vous pour m’aider à faire connaitre le BLOG « Apprendre la Photo de Portrait » notamment avec un petit PARTAGE auprès de vos contacts !

Merci pour tous !!! 🙂 et à bientôt, Pauline

Recherches utilisées pour trouver cet article :apprendre a lire histogramme photo,corriger exposition photo par histogramme,le shema de lhistogramme de la SGBCI,prendre photo pour verifier exposition,reflex exposition ne bouge pas

, , ,

2 Commentaires pour HISTOGRAMME : DECOUVREZ COMMENT VERIFIER RAPIDEMENT VOTRE EXPOSITION PHOTO !

  1. Je suis du Canada plus précisément de la région de Montréal, Québec. Vos explications son super ! je vous suis depuis quelques temps et c’est très plaisant. Moi je suis photographe depuis 2005 en numérique et maintenant je travaille à plein temps en photographie.

  2. Franz dit :

    Bonjour
    Je suis amateur, en club depuis trois années, avec l’envie d’apprendre, toujours plus. Aussi, je lis vos articles que je trouve très ludiques tant ils sont simples d’explications et complétés par des visuels.
    Je vais continuer à vous lire, et donc, me perfectionner en photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.