PORTRAIT ANIMALIER : COMMENT PHOTOGRAPHIER UN ANIMAL ET SON MAITRE ?

Gérer une séance photo avec un animal, que ce soit un chien, un chat ou même un cheval, ne s’improvise pas ! Pour réussir vos portraits animaliers, vous devrez donc maitriser certaines techniques propres à ce domaine. Dans cet article, nous allons donc découvrir 8 astuces qui vous permettront de mener à bien vos séances photos avec des animaux !

Article invité écrit par Natacha Brunet du blog : www.lapattesurlobjectif.com, photographe spécialisée dans le portrait animalier, qui aide au quotidien, des photographes à réussir les photos de leurs compagnons à quatre pattes.

1) PRÉPARER VOTRE SÉANCE PHOTO…

Pour réussir un shooting avec un animal, vous devrez accorder  une grande importance à la préparation de votre séance. Un homme, une femme, un enfant possède la capacité de s’exprimer, de comprendre des consignes, d’échanger avec le photographe sur ses attentes, mais avec un animal… C’est une autre paire de manches !

Pour bien préparer une séance photo avec un animal, quel qu’il soit, vous devrez donc commencer par bien vous renseigner sur son caractère ! Quel est son comportement ? Est-il craintif ? Joueur ? Gourmand ? Agressif ? Est-il énergique ou au contraire très calme ? Et vous devrez même aller plus loin en demandant à son maitre s’il présente des problèmes de santé.

Les réponses à ces questions vous aideront alors à anticiper la séance et surtout à faire les bons choix en terme de comportement à adopter, de matériel photo à choisir et de spot, afin que la prise de vue se déroule au mieux.

SI L’ANIMAL EST CRAINTIF ?

Face à un animal craintif, vous devrez prévoir une séance très détendue en choisissant notamment un spot isolé, avec peu de monde, dans un environnement calme… et prévoir du temps ! Du temps avant de commencer la séance, du temps pour pour qu’il s’habitue à votre présence , du temps pour qu’il découvre votre matériel. Et cela peut aussi impliquer de réaliser le shooting sans flash et sans réflecteur, deux accessoires qui pourraient, de par leur utilisation, perturber le comportement de l’animal.

SI L’ANIMAL EST ÉNERGIQUE ?

Face à un animal très énergique, vous devrez cette fois-ci, le canaliser. Dans ce cas, vous devrez demander à son maitre d’aller le faire courir, jouer, se dépenser avant la séance (mais sans trop le fatiguer non plus !). Cela peut être une bonne balade pour le chien, une petite séance de détente pour le cheval, un moment de jeux pour le chat.

SI L’ANIMAL EST GOURMAND ?

Face à un animal gourmand, et bien vous devrez profiter de cela pour attirer son attention avec des friandises ! Croyez-moi, vous pourriez faire réciter l’alphabet à l’envers à un chien gourmand !

SI L’ANIMAL EST VIEUX OU MALADE ?

Face à un animal vieux ou malade, et en fonction justement de son état de santé, vous devrez adapter le spot en choisissant un lieu de proximité et facilement accessible… et vous devrez adapter les poses à sa mobilité et potentielles douleurs. Par exemple : on ne fait pas cabrer un cheval avec des problèmes de hanches.

2) DONNER DES CONSIGNES AU MAITRE DE L’ANIMAL

DÉTENDEZ-VOUS !

Pour réussir vos portraits animaliers, vous devrez donc, comme nous venons de la découvrir, préparer votre séance mais vous devrez aussi préparer le maitre de l’animal… notamment en lui donnant des conseils et des consignes à mettre en place pour que la séance se déroule au mieux !

Ce que vous devez savoir, c’est que de très nombreux maîtres seront stressés le jour de la séance et risquent, par conséquent, de communiquer ce stress à leur animal. Vous devrez donc mettre tout en oeuvre pour détendre l’atmosphère ! Si l’animal n’écoute pas, ce n’est pas grave ! On en rigole, on prend son mal en patience, on fait une petite pause, et on y retourne ! Les animaux ne sont pas des machines et ont parfois du mal à rester concentrés très longtemps.

BICHONNEZ VOTRE ANIMAL

Vous pourrez aussi conseiller au maître de brosser son animal pour le rendre beau, voire de l’emmener chez le toiletteur s’il le souhaite et selon le type de photos réalisées. Par contre, pour les chevaux, évitez le graissage des sabots : des saletés vont se coller dessus et vous devrez passer un temps infini pour corriger cela sur Photoshop !

CHOISISSEZ LES BONS ACCESSOIRES

Enfin, vous devrez conseiller le maitre de l’animal sur les bons accessoires et le matériel à amener !

  • Notamment le bon harnachement si c’est un cheval : On n’harnache pas un cheval de la même façon pour une séance en robe longue, ou pour une prise de vue de type western.
  • Pour les chiens, le bon collier et la bonne laisse… si l’objectif est de pouvoir effacer la laisse et le collier au post-traitement.
  • Pour le maitre, les bonnes tenues vestimentaires, celles qui seront accordées aux couleurs de son animal et au style des photos réalisées !

En plus de tout cela, vous devrez demander au maitre d’amener tout ce qui pourrait aider à attirer l’attention de l’animal ! S’il est joueur, pourquoi pas ramener des jouets. S’il est gourmand, ramener des friandises ! Et puis s’il fait chaud, vous devrez penser à amener de l’eau ! Notamment pour les séances photos avec des chiens car ils peuvent très vite avoir la langue pendante… Soyons honnête, ce n’est pas très esthétique… Si cela arrive, une petite gamelle d’eau et vous aurez alors une chance d’avoir des photos avec une gueule fermée (peut-être…).

3) UTILISER LE BON MATÉRIEL PHOTO

Pour photographier un animal, en soit, n’importe quel matériel photo peut convenir !

Cependant, certains types d’objectifs seront plus adaptés. C’est le cas des téléobjectifs (objectif dont la distance focale est supérieur à 120 mm) pour les chiens et les chevaux. Cela permettra au photographe d’avoir un certain recul, de ne pas se coller à l’animal et ainsi de ne pas perturber son comportement. Vous risqueriez de ne pas obtenir les expressions naturelles recherchées. En plus de cela, utiliser un téléobjectif vous permettra d’obtenir une plus petite profondeur de champ, et donc une plus grande compression de l’arrière-plan : pour faire simple, c’est plus facile d’obtenir des arrière-plans épurés qui aideront à détacher votre sujet.

Pour les chats, les séances photos se dérouleront la plupart du temps en intérieur. Vous devrez donc cette fois-ci, privilégier des objectifs à focale plus courte, pour vous permette d’être à l’aise même dans des pièces un peu étriquées (par exemple 35 mm – 50 mm).Et pour photographiez en lumière naturelle, vous devrez utiliser des objectifs possédant de grandes ouvertures de diaphragme (par exemple F/1,4 – F/1,8 ).

4) CHOISIR LES BONS RÉGLAGES POUR UNE BONNE EXPOSITION

Parlons un peu réglages maintenant ! Car les réglages pour une photo de portrait entre un maître et son animal ne sont pas tout à fait les mêmes que pour un portrait classique. Quand on veut photographier un animal, on est obligé de travailler avec des vitesses d’obturation rapides. Les valeurs exactes dépendent évidemment de la distance focale de votre objectif et de la vitesse de déplacement de l’animal mais dans tous les cas optez pour la vitesse la plus rapide possible !!!  Personnellement, si l’animal bouge beaucoup, j’utilise une vitesse comprise entre 1/800s et 1/4000s.

En puis, pour vous assurez d’obtenir une photo nette, vous devrez utiliser un mode d’autofocus en continu. Cela s’appelle AI Servo sur Canon, et AF-C sur Nikon et d’autres marques. Ce mode demandera alors à votre appareil photo de réaliser la mise au point en continu et cela, même si le sujet bouge.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l’article : PHOTO DE PORTRAIT : COMMENT RÉGLER SON APPAREIL ?

5) FAIRE ATTENTION A LA LUMIÈRE !

Nos amis à quatre pattes possèdent des poils… jusque là je pense que je ne vous apprends rien !

Mais c’est en partie cela qui rend le travail du photographe compliqué ! Pour garder de la texture dans les poils et garder cet aspect « peluche », vous devrez parfaitement gérer votre lumière. Pour cela, vous devrez privilégier des lumières rasantes et diffuses. Évitez les lumières trop dures et directes qui viendraient “aplatir” la texture des poils.

Pour photographie d’un animal en extérieur, vous devrez privilégier les coins d’ombre, ou bien les heures de début ou de fin de journée. C’est l’idéal pour avoir une jolie lumière qui viendra mettre en valeur la fourrure de l’animal.

6) CADRER A HAUTEUR DE L’ANIMAL !

En portrait humain, vous avez sûrement déjà entendu le conseil qui est de se placer au niveau du modèle ? Et bien avec un animal c’est pareil. On essaye autant que possible de se positionner au niveau du regard de l’animal. Pour un cheval, debout sur ses deux jambes ça suffit ! Quand il s’agit de photographier un chihuahua, vous ne devrez pas hésiter à vous coucher par terre ou à grimper le petit chien sur  support.

Pour photographier l’animal avec son maître, l’idéal est que le maître porte l’animal pour avoir son visage à peu près au même niveau que le sien. Pour les animaux un peu plus gros, vous devrez plutôt opter pour des poses où le maître est assis à côté de son animal.

7) FAIRE PREUVE D’ADAPTABILITÉ

Il est rare de photographier un animal qui écoute au doigt et à l’œil en séance photo. Certains animaux savent un peu poser, d’autres pas du tout. Et peut importe le comportement de l’animal, vous devrez quand même faire avec ! S’il n’y avait qu’un seul mot à retenir sur tout cet article, ce serait donc adaptabilité !

Pour photographier un animal, il faut être alerte, et savoir improviser pour capturer de beaux instants et de belles attitudes. Votre photo se jouera sur une fraction de seconde ! L’idéal est alors de baser la séance sur un moment de jeu et de câlins. Ce sont dans ces instants-là que vous aurez le plus de chance de capturer une belle complicité entre l’animal et son maître.

8) PRENDRE DU PLAISIR A PHOTOGRAPHIER :

Et enfin, un tout dernier conseil mais de loin le plus important : Amusez-vous ! Vous devrez toujours chercher à mettre du fun dans vos séances photos et d’autant plus quand on est avec un animal !

Si vous vous amusez, l’animal prendra également du plaisir à être là, vous aurez des expressions sincères et même drôles. Et en plus de ça, vous détendrez le maître, ce qui aura pour effet immédiat de détendre l’animal aussi.

Et puis après tout, la photographie est notre passion, alors autant s’amuser, sinon à quoi bon ? 🙂

Pour compléter cet article, vous pouvez visionner cette vidéo de shooting  : SÉANCE PHOTO AVEC UN CHEVAL !

Et pour aller plus loin dans votre apprentissage de la photo de portrait, pour vous donner des idées et ne plus jamais tomber en panne d’inspiration, vous êtes libre de recevoir mon CATALOGUE DE POSES 🙂 C’est simple, c’est gratuit et ça se passe juste en dessous !

N’oubliez pas également de me dire si cet article vous a plu 🙂 Notamment en me laissant un petit COMMENTAIRE !!!

Enfin, je compte sur vous pour m’aider à faire connaitre le BLOG « Apprendre la Photo de Portrait » notamment avec un petit PARTAGE auprès de vos contacts !

Merci pour tous !!! 🙂 et à bientôt, Pauline

One thought on PORTRAIT ANIMALIER : COMMENT PHOTOGRAPHIER UN ANIMAL ET SON MAITRE ?

Leave a comment

Pour recevoir gratuitement votre CATALOGUE DE POSESCliquez ici